Nurdan KARA

      « Du grec ancien ! Faire du grec ! Ce mot peut « sonner » au départ un peu barbare ou archaïque, et puis on se dit qu’il se cache aussi derrière un alphabet différent, étrange… On est réticent au départ, puis on se dit qu’ après tout, on peut toujours essayer, qu’on n’a rien à perdre. On se rend compte au fil du temps que le grec nous a appris plus qu’une simple langue. En effet, on réalise petit à petit que ce n’est pas nous qui avons appris cette langue mais que c’est cette langue qui nous a appris beaucoup de choses finalement. Désormais, se cache selon moi, derrière ce mot, une culture, une philosophie… une part d’humanité, en fait.

      S’il faut parler concret, les cours prennent une telle tournure qu’il ne s’agit plus d’une langue « ancienne » ou « morte », mais réellement d’une langue vivante ! Bref, il est absolument impossible qu’ un élève qui en est passé par là n’ait gardé aucun souvenir, aucune trace, car ces cours de grec marquent forcément. »

Nurdan KARA
Collège Beaumarchais, bac L 2003, option grec, mention assez bien